entete Espace B

   

Espace B

Jean-Marie Van Espen

« Encre de Chine »

« Dessins énigmatiques qui entretiennent avec les objets, le réel, l’architecture,… une relation très distanciée de l’ordre de la suggestion. Leur linéarité  ou leur volume d’écriture elliptique jouant du contraste avec le support qui devient espace de réception… Empreints d’une pudeur qui en appelle à l’intelligence et à l’imaginaire du regardeur invité à percer les mystères et à entrer dans une intimité complice… »

Claude Lorent.

Ses œuvres sont exposées depuis 1954 dans les meilleurs musées et galeries belges ( Beaux-Arts de Charleroi, musée de Louvain-la-Neuve, Maison de la Culture de Namur,..). Le musée d’Art Moderne de Paris les exposa également lors des Salons des Réalités Nouvelles.

Co-fondateur du groupe AXE 59 avec en outre le peintre Pierre Lahaut ainsi que de AXE 66 avec des artistes tels que le peintre Londot et le sculpteur Souply.

Ses œuvres sont acquises par l’Etat belge, la Communauté française, la Banque Nationale, la province de Namur, le musée de Louvain-la-Neuve, le musée Félicien Rops, la Région wallonne et de nombreuses collections privées.

Cet artiste expose ses derniers dessins à l’encre de Chine. Il explore au travers de formes connues la limite du déséquilibre. Ses travaux sont proches de l’architecture en ce sens qu’il essaie sans cesse par son trait de nous faire entrer dans la précarité. Notre regard est contraint d’entrer dans cette perspective pour à tout moment réajuster notre propre vision de l’équilibre.

Peut-être est-ce la projection sur papier de notre propre parcours personnel constamment « obligé » de maintenir une frontière entre les interdits, les non-dits, les sensations et les comportements « reconnus » par notre société.


Chantal Bauwens
Glabais, Mars 2000

Exposition: Mai 2000
 
Curriculum

  
© Espace B asbl